Cavalier Basilic

Laids et bardés d'écailles repoussantes, les Basilics sont de grands lézards qui peuplent les régions désolées. Ils sont apparus après les batailles de l'Âge des Mythes, quand le sang des Dragons blessés a strié la surface d'Ashan, transformant les animaux primitifs en monstres magiques. L'arme la plus dangereuse du Basilic est sa faculté de pétrifier temporairement l'ennemi d'un simple regard.

Le mot de Kaspar

« Pour je ne sais quelle raison, les Gobelins ont une affinité avec les animaux et les bêtes sauvages. Ils sont même parvenus à apprivoiser, ou du moins dompter, ces immondes reptiles. »


Pétrification

Lors d'un critique, la cible du Cavalier Basilic croise le regard de la créature, qui la pétrifie au moins temporairement.

Lancier Basilic

Les Gobelins sont des sous-Orcs, nés du sang de Démons inférieurs. Ils se sont multipliés comme des lapins, malgré les efforts des Mages pour les en empêcher. Traîtres et lâches, ils ne fanfaronnent que juchés sur des créatures comme les Basilics, tout en gardant l'ennemi à l'écart à l'aide de leurs longues lances.

Le mot de Kaspar

« Dans la nature, les Basilics ne ressentent guère le besoin de copuler que six ou huit fois dans leur vie, qui peut atteindre 200 ans. C'est pourquoi les Orcs attachent une grande importance à la survie de leurs Basilics ; celle des Gobelins qui les chevauchent... beaucoup moins. »


Pétrification

Lors d'un critique, la cible du Cavalier Basilic croise le regard de la créature, qui la pétrifie au moins temporairement.

Longue portée

La longue arme du Lancier Basilic empêche les créatures de taille moyenne de riposter.